L'histoire de ma vie 1.pdf



Nom original: L'histoire de ma vie 1.pdf
Titre: p1e0qvqp1f1uqu9c513u2107drgb4

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Pages / macOS Version 10.14.5 (Build 18F132) Quartz PDFContext, et a été envoyé sur book-pdf.fr le 11/02/2020 à 21:09, depuis l'adresse IP 78.242.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 49 fois.
Taille du document: 29.6 Mo (15 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L'histoire De Ma Vie

1
LE COMMENCEMENT
Tout d’abord, je tiens a dire que j’écris ici, que la vérité, la stricte vérité
concernant ma vie. Je vais commencer du tout début jusque
maintenant. Les raisons qui m’ont poussées a écrire ceci sont que c’est
ma seule envie, que de montrer aux gens que je suis quelqu’un comme
vous, je ne suis pas exceptionnel, je ne suis pas ignoré non plus. Mon
passé est mon passé. Mon présent est mon présent.

Tout commence donc dès ma naissance. Le 7 Novembre 2002, j’arrive
ici, dans un monde inconnu, a Dunkerque. La toute premiere personne
que j’ai vue est ma
mère. Puis mon père.
Puis ma Grand-Mère, et
enfin tout le reste de ma
famille et amis de ma
famille. Je suis fils
unique. J’ai eu la chance
de pouvoir vivre mes
premiers jours et mois
auprès de ma famille.
Dès mes 6 mois, j’ai pu
partir en vacances avec
ma famille et mes
grand-parents
Maternels. Je suis
souvent parti en
vacances et encore
maintenant. Cela m’a
permis de mieux voir le
monde. J’ai pu dès le
plus jeune age,
découvrir des endroits
et des choses
magnifiques. Tout ce
passe normalement
jusque mes 3 ans ou je
rentre en maternelle.
J’étais un petit garçon
très actif. Je ne restais
jamais en place. Puis un
jour, quelque-chose me marqua a vie. Je ne voulais pas aller au dortoir.
Alors l’institutrice a fait quelque chose qu’il ne fallait pas faire. Je ne
1

rentrerais pas dans les détails car cela est personnel. Mais je peux vous
dire que cela m’a choqué, m’a fait mal et m’a ridiculisé dès les premiers
instants. Je ne voulais donc plus aller a l’école. J’avais peur. Puis les
années passent, je reste l’un des plus actifs de l’école. Puis en classe de
moyenne section, je rencontre un certain Lucas. Il étais donc devenu
mon meilleur ami. Cette amitié a duré jusque la CM2 où j’ai donc dû
partir pour changer d’école car j’étais trop actif et je ne restais jamais en
place. La direction de cette école où j’étais, jouais en quelque sorte avec
moi en me faisant peur, en menaçant quelques fois… Puis je gardais tout
pour moi. Inconscient de ce que cela pouvais me faire au fond. Puis en
CM2 je change donc d’école. En arrivant dans cette nouvelle école, je ne
connais personne. Je suis alors très sociable et je me fait rapidement
des amis. Puis l’année passe, j’adorais jouer au football avec mes amis
dans la cour. Cela me faisait du bien. Je jouais donc au football au RC
Bergues depuis l’age de 5 ans. J’étais toujours dans l’équipe B. Mon
entraîneur me faisait donc jouer 2 ans au poste de gardien. Il me dit que
mon poste est en attaque mais qu’il faut que je passe par tous les postes
afin de connaître au mieux le jeu. J’ai donc passé deux ans au poste de
gardien. Puis 1 ans en défense. Puis 1 an au milieu. Puis finalement au
poste d’attaquant. J’y étais enfin arrivé. Puis je passais donc de l’équipe
B à l’équipe A. C’étais, pour moi, devenu une fierté. Puis je continuais de
travailler pour sans cesse m’améliorer. Revenons donc a cette nouvelle
école. Tout allais au mieux. Puis je recommençais a avoir des problèmes
de concentration. Donc je commençais a être mis de coté. Mes amis
devenaient peu a peu des connaissances… puis je me retrouvais seul.
Cela m’a choqué, et ne m’a malheureusement pas fait réagir. Cette
situation m’a donc forcé a me montrer, pour prouver aux autres que
j’existais, car être seul m’a fait comprendre que cela devenais long.

2

2
LE COLLÈGE
Mon entrée au collège étais donc catastrophique. J’étais resté dans
l’idée d’être seul et que j’avais donc besoin de me montrer, que l’on
porte l’attention sur moi. Cela passais donc par le fait que je me faisait
très souvent sanctionner et montrer du doigt ainsi que je continuais a
être mis a l’écart. Je continuais donc a déranger les cours… puis au
niveau familial, j’étais souvent chez mes grands parents maternels qui
eux étaient très proches
de moi. J’ai grandi en
étant tous les jours avec
eux. Cela me faisait du
bien d’être avec eux. Il
me portaient de
l’attention, de la
tendresse, de l’amour…
ce que je n’avais pas
forcément avec des
amis ou autre au
collège. Pour me
démarquer des autres,
je continuais sans cesse
de m’entraîner au
football et ainsi que
dans île sport en
général. Puis quand vint
les premiers cross, je
me dépassais et arrivais
dans les 3 premiers.
Cela faisait que les gens
me regardaient a
nouveau, et cela me
créa aussi des ennemis… mais au bout de quelques semaines, j’étais de
nouveau mis de coté. J’étais donc la fierté de mon club de football,
3

mais surement pas celle de mon collège… (rires)
Puis du fait que je ne tenais jamais en place, je devint obligé de
changer de collège. En arrivant dans ce nouveau collège, les gens se
connaissants de partout, se parlaient et savaient ce qui se passait dans
mon ancien collège… je ne fait donc même pas 3 mois dans ce
collège… même scénario que dans mon premier collège… je me suis
donc mis a chercher un nouveau collège dans lequel je me sentais bien,
enfin. D’une part les gens connaissaient mon passé mais de l’autre ils me
donnaient la chance de pouvoir changer. Cette chance que j’ai saisie et
gardée jusque la 4 ème. En 4 ème, je m’étais donc au fur et a mesure,
fait de nombreux ennemis… ceci me faisait revenir a la même situation
que celle que je vivais depuis quelques années. Cela me poussa a de
nouveaux me rendre intéressant, puis suivent les mêmes sanctions que
dans mes anciens collèges. Puis j’arrive donc dans un dernier collège.
Au même moment, au football, j’ai eu un match dans la région Lilloise,
où était présent un superviseur qui était venu pour voir certains joueurs
dans lesquels je n’était pas présent… Puis le match commence. Je suis
titulaire, seul en attaque. Mon équipe encaisse un but. Puis vint le
moment où je sortit mon plus gros match, le jour où il le fallait !
J’égalise donc en marquant un premier but. Cela fait un partout. Je
con tenue donc mes efforts et j’inscris donc un deuxième but, puis un
troisième et enfin un dernier. Mon entraîneur me fait donc sortir a 5
minutes du terme de la rencontre. Puis durant tout ce match, un homme
présent au bord du terrain, que je ne connaissait pas, me donnais des
conseils dans mes courses, dans mes prises de risques sur le terrain. Puis
vint la fin du match. Mon père était présent a ce match. Je retourne donc
au vestiaires. En sortant, mon entraîneur me dis d’aller voir mon père,
qui parlais avec cet homme justement. En arrivant, il me serre la main
puis me demande ce que je pense de mon match. Je reste humble et
fait passer le collectif avant tout. Puis il m’annonça qu’il étais donc un
4

superviseur de jeunes du LOSC. J’ai 15 ans à ce moment là. Il donne
donc ses coordonnées a mon père puis nous dis de l’appeler Au plus
vite afin de venir faire un essai. Je passe donc plusieurs tests au centre
de Liévin. Puis les tests étants concluants, je puis passer des tests au
Domaine de Luchin, au LOSC. Cela m’a donc ouvert les portes après
deux essais, le
premier n’étant pas
concluant. Puis
j’intègre donc les
U15. J’ai le temps de
disputer mon premier
match sous ces
magnifiques couleurs
du LOSC. Puis cela me
donna l’idée de
montrer aux autres
que j’avais réussi a
aboutir a quelque
chose sans eux. Mon
compte à donc vu
mes followers
augmenter. J’étais a
près de 2000
followers a 15 ans.
Puis vint un jour où je
joue un match amical
a haute intensité avec
l’équipe U16. Puis dans ce même match, je me blesse donc aux
adducteurs. Les deux en même temps. Les tests médicaux concluaient
donc une réponse négative quant-au fait de pouvoir continuer a jouer a
un haut niveau comme celui du LOSC. Cela m’a donc fait prendre
conscience que le football est cruel… puis vint le moment ou je
déménageais donc. Cela m’a permis de pouvoir reprendre le football
dans le club de l’US Yser. Au collège, j’étais donc devenu assez « coté »
mais cela est vite revenu a la normale. Puis passe la moitié de l’année de
3 ème. A deux mois du terme de celle-ci, deux mois avant le brevet, j’ai
était mis a la porte dû a mon comportement, qui redevenais comme
avant. Je me suis donc présenté aux épreuves du brevet, en n’étant pas
allé pendant 2 mois en cours. Résultat : j’obtient mon brevet avec la
mention bien.
Puis la routine d’avant reprenais son aise…
5

Puis vint le lycée…

6

3
LE LYCÉE ET LE DÉBUT DES PROBLÈMES…
La période de l’entrée au lycée était donc d’actualité. Je rentrais donc
en classe de seconde générale. Cette année étais donc le moyen de me
faire des amis. Ne connaissant pas toute mon histoire d’avant… Cela m’a
permis de changer pendant un certain temps. Puis vint le problème des
filles… j’enchainais les défaites de ce coté là… cela fait qu’au final les
gens pensaient que je passais de filles en filles… ce qui était peut être
vrai sans que je ne m’en rende forcément compte… puis je rencontre un
fille. Cette fille que je rencontre fin 2018, fut ma copine durant 4 mois, je
me disait que j’allais enfin être heureux et j’avais enfin trouvé la fille
idéale qui m’aimais pour ce que j’étais et pas pour ce que j’avais…
Mais cela se termina malheureusement en janvier 2019. Puis l’année
de seconde passe sans aucune chose exceptionnelle… peu a peu je
perdais espoir en tout… L’année de première commence donc. Je suis
alors en première STI2D. J’avais alors un ami. Quelqu’un avec qui je
parlais souvent et qui m’aidais a me remettre dans le bon chemin
lorsque je repartais dans le mauvais sens. Et cette année fût finalement
la pire. Beaucoup de gens étaient jaloux de se que j’avais. Cela
provoquait de la haine envers moi de la part de certaines personnes.
Puis je ne m’en rendais pas compte mais je recommençais comme avant
a ne plus être sérieux, a ne plus travailler, a ne plus écouter se que l’on
me disait… puis vint un moment très compliqué pour moi…
Dans les couloirs de ce lycée, je me faisait frapper, on me prenais a
plusieurs dans un coin et…
Cela je l’ai gardé plusieurs mois en moi. Puis un peu avant la fin de
l’année, on m’obligeât a faire quelque chose sous peine que se soit de
pire en pire ces violences… puis je fit cette chose et me fait virer de ce
lycée. Le lycée n’a pas cherché a comprendre malgrés le fait que je leur
7

explique ce que j’ai vécu tout au long de l’année…
J’ai donc a nouveau du arrêter les cours 2 mois avant mais cette fois ci
avant le BAC français histoire géo.
Je l’ai tout de même obtenu avec une moyenne de 12,33.
J’en étais fier. Puis des menaces provenant d’une des personnes qui
ont participé a ce qui s’est passé durant toute cette année se sont mises
a exécution. Cela a été jusqu’en justice.
Puis passent les vacances… et je fait le choix de faire une réorientation
en STMG. Les vacances passent, puis étant fan du LOSC, j’ai eu la chance

en Août de pouvoir parler a certain joueurs professionnels et j’ai pu les
rencontrer a plusieurs reprises a l’image de la star du LOSC Victor
Osimhen avec qui je parle assez souvent sur Instagram. Il m’identifie
souvent dans ses story Instagram ce qui me permet d’atteindre
aujourd’hui plus de 5000 abonnés. Puis le jour de la rentrée (je me suis
inscrit dans un nouveau lycée qui n’est pas dans le même secteur que
les précédents) j’apprend un nouvelle horrible. Le décès de ma grand8

mère maternelle et de mon arrière grand mère paternelle, le même jour,
au même hôpital, au même étage. Ma grand mère maternelle étant la
seule personne que j’aimais réellement au fond de moi. C’est elle qui
m’a toujours défendu, soutenu, encouragé, aimé, mis en avant, c’est elle
qui a toujours été là pour moi. Depuis je n’ai plus personne qui me rend
heureux comme elle me rendais elle. Depuis, je fait semblant d’être
heureux, semblant d’aller bien… Mais au fond c’est de pire en pire…cela
m’a donc poussé a avoir des projets, qui sont par
exemple d’avoir tourné dans une série Canal +
avec Kad Merad ou
encore dans un film qui
sort en 2020 au cinéma,
retraçant la vie de De
Gaulle… puis aussi un
film a l’opéra de Lille.
J’ai vraiment adoré ces expériences qui m’ont fait
découvrir un domaine que je ne connaissait pas encore.
Cela m’a enrichit et m’a fait du bien… cela m’a fait changer d’air et
penser a autre chose sans oublier au fond ce qu’il venait de se passer…

9

4
AUJOURD’HUI
Aujourd’hui, j’ai des projets… je veux rendre fier ma grand mère en lui
montrant de quoi je suis
capable au fond. J’ai
donc eu l’idée de créer une
web série, où est déjà
présent le premier épisode
sur youtube, se
nommant « Une vie pas si
magique » de la chaine
« NB9 PROD ».
Il atteint donc
rapidement les 1,3K de
vues. Cela m’a donc
motivé afin de continuer
et perfectionner cela. Mais
il faut Faire cela sans
oublier le lycée. J’y ait rencontré un de mes professeurs qui est vraiment
a l’écoute, et qui m’a fixé des objectifs a atteindre. Il est là pour moi
quand j’en ait besoin et cela me faire réellement du bien. Cela ne
déroge pas sur la limite enseignant/élève. Il est simplement a l’écoute et
m’aide a atteindre mes objectifs scolaires ou extras-scolaires. Mais j’ai
toujours ce problème de concentration qui persiste et qui est plus fort
que moi… et cela me pénalise vraiment… mais c’est la que je veux vous
expliquer clairement mes ambitions. Elles sont les suivantes : je
souhaiterais vraiment que les gens apprennent de nouveau a me
connaître et qu’ils n’écoutent pas ce qui peux se dire sur moi que ce soit
vrai ou non. Qu’ils se fassent eux même un nouvel avis sur moi, qu’ils me
voient différemment, et cela m’aidera vraiment dans ma vie de tous les
jours. J’ai fait des erreurs, mais un être humain ne peut être parfait. Alors
je demande a tout ceux avec qui j’ai pu être désagréable, insolent ou
autre chose négative, de bien Vouloir m’excuser et de bien vouloir
m’aider a men Reconstruire et passer a quelque chose de nouveau… les
portes sont ouvertes… je suis a votre écoute si vous avez besoin de
mettre certaines choses au clair avec moi.
10

Je voudrais donc finir sur un dernier message.
J’ai fait des erreurs dans ma vie et je les regrette amplement. Alors je
vous promet a toutes et a toutes de réellement changer et je compte sur
vous pour m’y aider.

Merci

Nathan
11

Remerciements :
Ma famille, en particulier ma grand-mère pour ma
motivation,
Mes amis :
Sergio,
Ahmet,
Mathieu,
Lucas,
Et les autres (vous vous reconnaitrez)
Mr. Pembele
Ainsi que toutes les personnes ayant participé de
manière directe ou indirecte a mon avancée.

12

Contact :
Instagram : @iamnathan9_officiel
Facebook : Nathan Boulogne
Snapchat : Nathan59qlf
Mail : boulognenathan19@gmail.com

13




Télécharger le fichier (PDF)

L'histoire de ma vie 1.pdf (PDF, 29.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP